Compensation de perte d’activité par l’Assurance Maladie : une aumône pour les kinésithérapeutes parisiens

L’Assurance Maladie a mis en place une compensation financière destinée aux kinésithérapeutes conventionnés. Cette compensation vise à couvrir les charges, en fonction de la baisse d’activité occasionnée par la crise sanitaire.

Le taux de charges fixé pour la profession, indépendant du lieu d’exercice donc du coût de l’outil de travail, crée une discrimination pour les professionnels exerçant à Paris.
En effet, ce taux qui varie en fonction des cotisations sociales et fiscales, de 44,5% à 39% en fonction de l’activité qu’ont pu garder les kinésithérapeutes, est bien éloigné de la réalité, notamment pour nos coûts de locaux très élevés.

Le taux de charges n’est pas proportionnel seulement aux cotisations sociales et fiscales, et les charges liées aux locaux sont bien différentes d’une zone à une autre.
De plus, quelle est l’incidence directe de l’activité sur le taux de cotisations ?

Il est indispensable que le dispositif soit très rapidement ajusté et qu’une régularisation soit faite en fin d’année tenant compte du taux de charges individuel réel calculé par les services des impôts. La FFMKR-75 demande officiellement à la CPAM de Paris de relayer cette situation auprès de la Caisse Nationale d’Assurance Maladie.

Accès adhérents

KINÉ FLASH PARIS

Visit Us On FacebookVisit Us On TwitterCheck Our Feed