Coronavirus : le délire des masques !

Le Ministère de la santé a décidé de mettre à disposition des professionnels de santé, dont les kinésithérapeutes, des masques à usage médical issus du stock d’État.

Pour cela, chaque pharmacie devait recevoir cette semaine au moins 10 boites de masques.
À Paris, les officines ont reçu chacune 10 boîtes pour tous les professionnels libéraux qui sont susceptibles de rencontrer des patients présentant des signes nécessitant une protection, étant entendu que ce type de masque impose qu’il soit porté tant par le patient que par le praticien. Ainsi, une seule boîte ne permet de faire face qu’à 25 consultations présentant un risque.

Compte tenu du nombre de praticiens à Paris, les officines n’ont pas le stock suffisant : certaines affirment avoir reçu la consigne de ne délivrer ces boîtes qu’aux seuls médecins ! Il convient de noter également que nos collègues pharmaciens ne sont pas rémunérés ou indemnisés pour effectuer cette activité de répartiteur auprès des professionnels de santé. Nous appelons donc au plus grand respect de leur dévouement.

Le dévouement des professionnels de santé est constamment mis en avant par les autorités. Le Syndicat des kinésithérapeutes de Paris rappelle que, sans sacrifier au devoir d’humanité ni à l’attachement à l’exercice de leur profession et à leurs patients, les kinésithérapeutes, comme tous les professionnels de santé, exercent des activités professionnelles. Ce n’est pas par dévouement qu’ils entendent soigner leurs patients et assurer leur sécurité. Ce n’est pas non plus par dévouement, qu’ils entendent assurer leur propre sécurité et ce n’est pas par dévouement qu’ils payent leurs charges professionnelles.

Sous-payés en temps normal, ils sont las que leur amour du travail bien fait soit détourné et utilisé pour leur faire accepter l’inacceptable, jusqu’à ne pas être rémunéré de leur travail ni protégé pour continuer à soigner la population.

Accès adhérents

KINÉ FLASH PARIS

Visit Us On FacebookVisit Us On TwitterCheck Our Feed