Nouvelle indemnité spécifique de déplacement : l’UNCAM a osé !


L’avenant 5 prévoyait une lettre-clé spécifique pour les déplacements lors des actes de déambulation dans le cadre du maintien de l’autonomie de la personne âgée (AMK 6) afin de les valoriser à la place des 2,50 € antérieurement. C’est désormais fait : à 4 €.

Aucun syndicat ne s’offusque de cette aumône alors même que le maintien de la personne âgée est une priorité du Gouvernement désireux d’éviter des hospitalisations excessivement coûteuses. Que dire de cette revalorisation alors que les médecins ont un déplacement majoré de 15 € auprès des personnes âgées (donc plus que la valeur de l’AMK 6) !

L’avenant 6, publié début juillet, a anticipé la date d’application initiale de cette mesure. Ainsi, en attendant la lettre-clé définitive, l’UNCAM avait appelé à utiliser la lettre clé « IFR » (qu’il ne faut plus utiliser) pour les AMK 6 effectués à domicile à compter du 1er juillet 2019.

L’UNCAM a dévoilé la nouvelle lettre clé spécifique qui doit être utilisée : il s’agit de l’« IFV ». Publiée le 24 octobre, elle peut être utilisée rétroactivement pour les actes effectués depuis le 1er juillet 2019.

Mais quelle idée a eue l’UNCAM de faire usage de la lettre « V » (comme « vieux » ?) pour un acte de rééducation de la personne âgée ! Quelle délicatesse !

Par ailleurs, c’est arbitrairement que l’UNCAM a fixé à 60 ans l’âge minimum du patient pouvant bénéficier d’une telle cotation de déplacement. Cette initiative, non évoquée avec les partenaires conventionnels, ne peut qu’interroger et n’est pas rassurante sur la possibilité offerte aux Caisses lorsqu’elles réclament des indus ou modifient les cotations des actes, de le faire au regard du critère de l’âge du patient au détriment de sa pathologie.

Accès adhérents

KINÉ FLASH PARIS

Visit Us On FacebookVisit Us On TwitterCheck Our Feed