Dépassements d’honoraires : la CPAM insiste


Lors de la dernière Commission Paritaire Départementale, le Directeur de la CPAM de Paris a fait part à vos représentants syndicaux de ses intentions sur l’utilisation des dépassements d’honoraires pour les actes de kinésithérapie.

Comme annoncé en avril 2018, une nouvelle analyse des “pratiques tarifaires” des kinésithérapeutes parisiens a été effectuée sur le premier semestre de cette année.

Malgré le constat que la grande majorité des professionnels ont diminué tant la fréquence que le montant de leurs dépassements – les ramenant en moyenne en-deçà des chiffres non seulement de 2017 mais encore plus de ceux de 2016 ! – le Directeur de la Caisse estime qu’environ 800 kinésithérapeutes abusent encore de ce droit.

Toutefois, il n’engage – pour l’instant – des procédures de sanctions conventionnelles qu’envers les 22 kinésithérapeutes “gros dépasseurs” qui n’ont pas suffisamment à son goût diminué l’utilisation du DE.

Les kinés parisiens ont bien réagi et leur suivi des consignes proposées par la FFMKR-75 a évité le pire. Pour autant, il convient tous de rester mobilisés et soutenir nos 22 consœurs et confrères car l’acharnement sur eux concerne l’avenir de chacun d’entre nous.

Nous invitons les éventuels destinataires d’un nouveau courrier de la CPAM à se rapprocher de nous afin d’étudier leurs dossiers dans l’optique d’un éventuel accompagnement par la FFMKR-75.

De la même manière, nous rappelons à tous les consœurs et confrères qui seraient destinataires de réclamations d’indus par la CPAM de Paris, de nous contacter le plus rapidement possible afin de limiter l’impact financier de ces demandes.

Accès adhérents

KINÉ FLASH PARIS

Visit Us On FacebookVisit Us On TwitterCheck Our Feed