Site Internet : un service de l’Ordre !

Publié dans Kiné Flash Paris n° 45 – mars 2014

Sans aller jusqu’à chercher à faire le « buzz », être présent sur la toile en tant que kinésithérapeute est de plus en plus fréquent.

En effet, utiliser un moteur de recherche lorsque nous avons un besoin est devenu de nos jours un réflexe. Cela est tout aussi vrai pour réserver un billet d’avion, se remémorer l’orthographe exacte de la capitale du Burkina-Faso (Ouagadougou) ou bien encore trouver un kinésithérapeute près de chez soi.

Alors rejoignez les confrères déjà présents sur le Web !

Envie de créer votre site : quelles démarches effectuer ?

Tout d’abord, il faut posséder une adresse internet de type www.nomdedomaine.ext
Pour cela, il faut se rapprocher d’un fournisseur de nom de domaine.
Ensuite, il faut créer une ou plusieurs pages qui contiennent les informations que vous souhaitez partager avec les futurs visiteurs de votre site.
Certains sites proposent des solutions clefs en main.
Ce contenu doit bien sûr être respectueux du Code de déontologie de notre profession.
L’Ordre a ainsi adopté une charte pour nous aider à créer un site respectant les règles qui s’appliquent aux masseurs-kinésithérapeutes. Vous pouvez retrouver l’intégralité de cette charte sur le site du Conseil Départemental de l’Ordre des Masseurs-Kinésithérapeutes de Paris CDOMK 75

En voici les principaux points :

Le site Internet ne doit en aucune façon présenter un caractère promotionnel, publicitaire ou commercial.
Les informations qui peuvent figurer sur le site sont :

• Nom, prénom, adresse professionnelle, numéros de téléphone, de télécopie, adresse de messagerie Internet, jours et heures de consultation, langues parlées par le professionnel ;
• Noms des éventuels associés et indication du type de société ;
• Situation vis-à-vis des organismes d’assurance maladie (conventionné ou non) ;
• Si reconnus par le Conseil National de l’Ordre des Masseurs-Kinésithérapeutes (CNOMK) :diplômes, titres, grades et fonctions ;
• La photo du professionnel ainsi que des photos (ou vidéos) du cabinet ;
• Si elles sont reconnues : les spécificités du cabinet ;
• Avec leur accord, noms des éventuels collaborateurs et salariés avec ou sans leur photo d’identité ;
• Des articles publiés ou acceptés dans des revues scientifiques à comité de lecture.

La présentation du cabinet peut comporter les informations suivantes :

• Plan du quartier et moyens d’accès (métro, bus, etc.) ;
• Parcages ;
• Accès handicapés ;
• Ascenseur ;
• Existence d’une piscine ou/et celle d’une salle réservée aux activités physiques d’entretien, de bien-être.

Il est possible de transmettre des informations médicales à caractère objectif et à finalité scientifique, préventive ou pédagogique. Ces données doivent être suffisamment confirmées et il n’est pas possible de parler d’une nouvelle pratique insuffisamment éprouvée. L’usage de liens vers d’autres sites Internet doit respecter cette exigence.

Enfin, il faut déclarer son site Internet auprès du Conseil Départemental de l’Ordre des Masseurs-Kinésithérapeutes de Paris CDOMK 75 à l’aide d’un formulaire disponible sur www.paris.ordremk.fr

Comme moi, vous êtes #KinésParisiens

Jean-Charles LAPORTE

Accès adhérents

KINÉ FLASH PARIS

Visit Us On FacebookVisit Us On TwitterCheck Our Feed